Les horaires à rallonge augmentent le risque d'AVC

Publié le 20.10.2015 

Travailler plus de 55 heures par semaine augmenterait le risque de faire un AVC de 33 %, en comparaison avec un travail hebdomadaire de 35 à 40 heures. Le risque de développer une maladie des coronaires serait quant à lui augmenté de 13 %. Environ 600 000 hommes et femmes originaires d'Europe, des ÉtatsUnis et d'Australie et ne présentant au départ aucune maladie cardiovasculaire connue ont été suivis pendant 7 à 8 ans. Les résultats de l’étude ont été pondérés en tenant compte d’autres facteurs de risques de maladies cardiovasculaires comme le tabagisme, la consommation d’alcool ou la sédentarité. Les Français sont 8,7 % à travailler plus de 50 heures par semaine.


Pour en savoir plus

Ajouter un commentaire